Lumière sur Maxime Machenaud, demi de mêlée de la JEANRICHARD Rugby Team!

PORTRAIT

1-   Comment définirais-tu ta Philosophie de Vie ?

Je reprendrais une citation de Sartre pour décrire ma philosophie : « Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est. »

Pour moi, il faut donner tant qu’on peut donner, aimer sans bornes, se battre pour ses convictions.

 

2-   Est-ce que le temps est un luxe pour toi ?

Maîtriser son temps est un luxe. La société est malade du temps. Le temps stresse, angoisse. Les nouvelles technologies n’y sont pas pour rien, elles nous rendent joignables, accessibles, visibles à tout moment. C’est extrêmement anxiogène. On culpabiliserait presque de prendre du temps pour soi. Le luxe c’est bien ça : prendre du temps pour soi, pour ses proches, prendre du temps libre, des vacances, ne plus devoir tout faire vite.

 

3-   Décris-nous la minute la plus longue et la plus courte de ta vie ?

La minute la plus longue : la dernière minute du match RACING 92/SARACENS (1/4 de finale de Champions Cup)

La minute la plus courte : celle de la naissance de mon fils

  

4-   Si tu n’étais pas rugbyman, comment occuperais-tu ton temps ?

Difficile. Je serais peut être surfeur. Je ferais le tour du monde…..

Je n’ai pas d’idée précise, mais je ne me verrais pas dans un autre milieu que celui du sport.

    

5-   En quoi tes racines t’aident-elles à aller de l’avant ?

C’est ce qu’il y a de plus important pour moi : la famille. Et qui dit racines dit famille.

Ce sont l’amour et l’éducation que j’ai reçus, mes piliers de vie de l’enfance à aujourd’hui, la vie de famille que j’ai construite, qui me permettent d’avancer au quotidien et de me remettre en question lorsqu’il le faut. C’est bien plus que de l’aller de l’avant, mes racines sont mon moteur.

  

6-   Comment t’a-t-on transmis et comment transmets-tu ta passion ?

Ce sont mes parents qui m’ont transmis cette passion. Ils n’ont pas eu à beaucoup le faire car je pense m’être passionné pour le rugby le jour où j’ai eu un ballon ovale entre les mains pour la première fois.

Je transmets cette passion en essayant de prôner au maximum les valeurs de notre sport et du sport en général. Je suis toujours disponible pour en discuter avec les enfants qui me posent des questions.

  

7-   Comment expliquerais-tu ta place et ton rôle au sein d’une équipe ?

On m’a parfois targué dans les médias de ne pas être un leader. Peut être parce que je ne suis pas assez grande gueule. Mais qu’est ce qu’un  leader ? Le poste de demi de mêlée impose d’être meneur de jeu, stratège. Je pense l’être. Je n’ai besoin que de la reconnaissance de mon collectif et de mes entraineurs. Je me fais un point d’honneur à toujours montrer l’exemple en matière de discipline et de respect.

Moins sérieusement on aime me chambrer parce que je ne suis pas le dernier à le faire !

  

8-   Quelle est ta plus belle découverte / aventure ?

Celle de devenir père. C’est une aventure quotidienne et des découvertes en permanence. Les enfants sont passionnants.

  

9-   Comment te reconnais-tu dans les valeurs de JEANRICHARD ?

« Vivre, c’est découvrir, explorer, parcourir de nouveaux territoires. C’est être curieux. Avoir l’esprit ouvert. Avoir la soif d’apprendre, le goût de l’aventure. Vivre, c’est se lancer sans cesse de nouveaux défis – des rêves plein la tête et une montre JEANRICHARD au poignet. »

  

10- Quelles valeurs te ressemblent le plus ?

Apprendre, être curieux, se lancer de nouveaux défis et ne jamais reculer

  

11- Pour quelle(s) cause(s) t’investis-tu ?

J’aimerai m’investir dans une association caritative qui aide les enfants mais aujourd’hui je ne pense pas pouvoir m’y investir à 100% et donc pas de manière optimale. J’attendrai donc la fin de ma carrière pour donner ce temps précieux à ceux qui en ont besoin.

Je demeure cependant toujours disponible pour aller dans les écoles de rugby, parler de la formation.